Portrait rédigé par 
Hervé Dauphin "La fabrique à soi" 
rédaction, portraits, récits de vie 

Stéphane Cutxan

Services et coups de main

Stéphane Cutxan - Services et coup de main - © Stéphane Cutxan





Fixer une étagère, résoudre un problème de robinets, repeindre un placard, c'est autant de travaux d'entretien du logis que l'on remet souvent au lendemain, faute de temps ou d'aptitudes.

Le bricolage à domicile et en entreprise, c'est le domaine de Stéphane Cutxan.
Son parcours nous montre comment une curiosité manuelle et un besoin d'indépendance se sont alliés pour créer cette activité de service qu'il exerce avec beaucoup de plaisir.

        Avec Coopératifs!, Stéphane intervient chez le particulier, dans le cadre des services à la personne. Il possède les compétences basiques en menuiserie, peinture, électricité, plomberie,
permettant de résoudre un bon nombre de tracas domestiques. Il peut aussi s'occuper de la petite rénovation et de la décoration d'intérieur.
Avec Coopaname, il intervient pour la maintenance légère en entreprise.
Une polyvalence qui demande une grande faculté d'adaptation. "Je dois faire avec les connaissances que j'ai. Pour le reste c'est une question de logique technique."

        Chef d'équipe
Après un BTS de gestion de production de l'industrie bois, Stéphane a travaillé trois ans en tant que chef d'équipe dans une fabrique de volets en bois. Il prend alors la mesure de ce que la fonction implique : " Il fallait expliquer aux ouvriers comment gagner du temps sur leur poste de travail, alors que je sortais tout juste de l'école." L'aspect managérial de son travail ne lui convient pas du tout.

        Devenir indépendant
Lors d'une reconversion, il passe un CAP photo dans l'intention de devenir assistant de prises de vues puis photographe indépendant.
"Je croyais avoir trouvé un métier technique qui correspondait à ma sensibilité, mais certains aspects mondains ne m'attiraient pas. Je n'ai pas réussi, seul à l'époque, à devenir entrepreneur, bâtir un projet, prospecter une clientèle."
Il redevient pour quatre ans salarié dans un laboratoire de photo mais l'arrivée du numérique le laisse sur le carreau.

        Un cadre idéal
Il découvre alors le bricolage à domicile, les services à la personne, et coopaname- coopératifs!.
Un métier technique, une relation privilégiée avec la clientèle, un statut d'indépendant soutenu par un collectif. Ces trois éléments assemblés vont lui permettre de créer son emploi.
" J'avais enfin trouvé le cadre idéal pour travailler."

        Parler, écouter et s'adapter
Depuis deux ans, l'activité a trouvé son rythme. Stéphane a retenu plusieurs choses essentielles pour la bonne marche de celle-ci. "Sur le marché du bricolage, il existe des sociétés importantes, mais le client n'est pas toujours satisfait sur le plan des relations humaines." Or Stéphane possède cet atout : une aisance relationnelle très appréciée par les particuliers. L'intervention à effectuer ne l'empêche pas de participer à une conversation ou de donner gracieusement quelques conseils de bricolage.
Il a également appris à bien écouter une demande et s'y adapter. Pour cela, il faut parfois se garder du perfectionnisme. "Au début, je voulais trop bien faire en prenant beaucoup trop de temps. On peut me demander de repeindre un placard en deux heures sans m'attarder sur la finition."

        Entreprises et particuliers
Pour les particuliers, la prospection s'opère de bouche à oreille :
" Je donne toujours deux cartes aux clients. La seconde est à donner à leurs amis si l'on est satisfait de mes services.
Et cela fonctionne." Avec le référencement sur Internet, Stéphane a touché une clientèle plus jeune et impatiente : "Ils veulent une intervention express, si je ne suis pas disponible tout de suite, ils prennent le suivant sur la liste."
Côté entreprise, la demande est plus régulière, même s'il faut encore prospecter et apprendre à faire les devis. A présent, Stéphane est en passe de trouver un équilibre, financier et professionnel, entre ces deux types de clientèles.
"Après un an et demi de services à la personne, je ne me vois pas faire autre chose, et c'est la première fois que cela m'arrive".

        Apprendre à bricoler
Stéphane débute pourtant dans une activité qui pourrait prendre de l'ampleur : les démonstrations de bricolage en vidéo. Il intervient sur le site Internet d'une société pour montrer les bons gestes ou comment utiliser tel matériel. "Cela me permet de réfléchir sur une méthode d'apprentissage. Comment se mettre au niveau du débutant ? Et j'apprends aussi beaucoup sur les nouveaux produits et matériels."

Pour Stéphane, le service qu'il a mis en place apporte déjà une grande reconnaissance professionnelle : " quand on sait résoudre de petites choses qui gâchent le quotidien, on peut tout de suite voir une sorte de joie s'installer sur le visage des clients. On sait que l'on a servi à quelque chose…"



votre préstataire :
Stéphane CUTXAN
fait partie de la coopérative d'activités et d'emploi Coopératifs!